Blog

C’est sous un ciel clair mais froid que toute une équipe de bénévoles c’est encore retrouvée pour une journée de brûlage afin d’éliminer les bois et buissons coupés lors des dernières journées.

Ce lundi 15 novembre 2021, est pour moi une journée difficile, nous allons tous ses amis accompagner Françoise Brunel dans sa dernière demeure.

Françoise en tant que déléguée à la Fondation du Patrimoine, nous a beaucoup aidée dans la concrétisation du financement des travaux sur le vieux village de Montlaux, son soutient sans faille nous a permis au cours de ces dernières années de réaliser trois phases de travaux.

Mais c’est en tant que membre de la Fondation que j’ai mieux appris à l’apprécier, son professionnalisme, sa gentillesse et son sourire ont été pour toute l’équipe un exemple à suivre.

Il me reste nos conversations passionnée sur le patrimoine, lors de nos déplacements à La Condamine, Montlaux, Forcalquier, Ongles, Marseille ou aux Archives Départementales.

Belle journée en ce dimanche 19 septembre 2021. Démonstration de taille de pierres afin de reconstruire le fronton de l’ancien lavoir communal.

Deux visites guidées du site du vieux Montlaux, ont permis de présenter les travaux de restauration en cours.

Beaucoup de visiteurs lors de cette journée.

Quelle belle nouvelle en ce 30 août 2021. Un coup de téléphone de Madame Brunel de la Fondation du Patrimoine annonce à Camille Feller la Maire de Montlaux, que le site du vieux village est retenu pour les lotos du patrimoine, avec la participation de la Fondation Bern.

C’est une mise en lumière des travaux des bénévoles qui depuis quelques années et malgré toutes les météos sont venus nous aider, dans un premier temps pour ouvrir le site par des débroussaillages successifs, ensuite et afin de diminuer les coûts, par des séances de transport des échafaudages et autres matériaux afin d’aider notre équipe de maçons et depuis quelques temps par le remontage suivant les traditions ancestrales des mus en pierres sèches qui jalonnait le vieux Montlaux.

C’est aussi un hommage aux nombreux donateurs qui nous ont permis de financer en grande partie ses travaux, avec le soutient de la Fondation du patrimoine.

Et pour finir, c’est une récompense pour Camille et son acharnement (on va rester soft) à défendre le dossier. On y croyait mais avec quelques moments de découragements et de doutes; comment pouvait’on choisir un si petit projet dans un endroit aussi perdu au pied de la montagne de Lure.

Bravo à tous, et l’aventure continue.